Service au client

058 220 58 58

Foire aux questions

Foire aux questions

Si aucune authentification forte du client n’est utilisée, il faut s’attendre à un taux d’interruption nettement plus élevé dans le traitement des transactions par l’émetteur.

À compter du 14.09.2019, la SCA deviendra obligatoire pour tous les prestataires de services de paiement établis dans l’Espace économique européen.

La dérogation accordée par l’ABE est très complexe et ne peut être appliquée que par l’Acquirer. L’Acquirer décide si un commerçant peut ou non se prévaloir d’une circonstance exceptionnelle.

Une première transaction avec une carte qui n’a pas encore été enregistrée par le commerçant doit toujours être authentifiée par SCA. Un débit avant l’arrivée peut être effectué sans SCA uniquement si le commerçant a stocké la carte dans le système et qu’une SCA a été effectuée avec succès.

Si la carte est déjà enregistrée chez le commerçant, aucune autre SCA n’est nécessaire. Si ce n’est pas le cas, la carte ne peut pas être débitée sans SCA.

Ne relèvent pas du champ d’application de la SCA, mais doivent être signalées séparément dans le protocole GICC.

sont exemptées de SCA et nécessitent un signalement spécial, qui est traité différemment chez Visa et Mastercard.

Dans ce cas, une carte enregistrée avec un signalement MIT correct est utilisée, ce qui signifie qu’aucun nouveau contrôle SCA ne doit être effectué.

En règle générale, le commerçant est déjà tenu d’utiliser la procédure 3D à l’heure actuelle (à quelques exceptions près). Il n’est donc pas nécessaire d’adapter les contrats. Concardis enverra toutefois aux commerçants des informations spéciales indiquant que toute transaction non authentifiée par 3D ne sera plus autorisée à l’avenir.